Benjamin Legrand

OSTEOPATHE D.O.

Quand Consulter

Les Indications Vertébrales
Les douleurs chroniques du dos
  • - Les torticolis
  • - Les cervicalgies (En savoir +)
  • - Les dorsalgies (En savoir +)
  • - Les lombalgies (En savoir +)
Les douleurs aiguës
  • - Les torticolis
  • - Les lumbagos
Les Névralgies
  • - Les névralgies cervico-brachiales (sans cause compressive)
  • - Les sciatiques, sciatalgies (En savoir +)

En Prévention

L'Ostéopathe, est souvent consulté en période de crise, soit consécutivement à un traumatisme, ou bien à la faveur d'un faux mouvement sur un terrain déjà fragilisé. Pourtant, comme le dit l’adage, « il vaut mieux prévenir que guérir... » Comme il est commun d’aller chez le dentiste une fois par an, il est recommandé de consulter son ostéopathe régulièrement, à titre préventif, pour continuer à être en bonne santé. une vérification de la structure et de l'état de santé de votre corps peut aider à limiter, voir à éviter les futures douleurs. La fréquence des consultations est à déterminer avec le praticien en fonction des antécédents du patient.

Il ne s'agit pas de consulter systématiquement un ostéopathe, mais de corréler vos consultations à ce que vous demandez à votre corps.

Pour un sportif par exemple la pratique sportive nécessite une structure, des articulations en bon état de fonctionnement car elles doivent être capable d'en supporter les contraintes. Ainsi un sportif occasionnel devra consulter au moins une fois par an, alors qu'un sportif de haut niveau devra consulter plus régulièrement son ostéopathe afin de s'assurer que tout fonctionne bien. En effet une activité sportive pratiquée avec un dos ou une cheville bloquée par exemple, pourra être à l'origines de douleurs, tendinites ou déchirures qui auraient pu être facilement évitées.

De même il est fortement conseillé de consulter juste avant une pratique exceptionnelle intensive comme le ski par exemple.

L’activité professionnelle elle aussi entrainera des contraintes quotidiennes. Quel que soit la profession, les gestes spécifiques et les postures pouvant peu à peu dérégler le corps. L’ostéopathe dans son action préventive réajustera donc ces petits dérèglements.

Troubles vertébraux

Cervicalgie

C'est une douleur de la région cervicale. Elle peut apparaître de manière brutale (« faux mouvement », traumatique, accident, torticolis.) ou de manière progressive (mauvaise position de sommeil, oreiller trop gros, mauvaise position de travail, arthrose.) Cette douleur est souvent très handicapante, les rotations de la tête sont très limitées et douloureuses. Ces cervicalgies peuvent entrainer des maux de tête par la suite.

Dorsalgie

C'est une douleur qui se trouve au milieu du dos ou entre les omoplates. Elle peut apparaitre de manière brutale ou progressive, à la suite d'un « faux mouvement », position prolongée, d'un traumatisme, d'une chute. Elle peut aussi être due à un problème viscéral (thoracique, abdominal) ou à un problème de posture (scoliose, attitude scoliotique). La douleur peut être augmentée à l'inspiration.

Lombalgie

C'est une douleur en bas du dos, aussi appelée « tour de rein ». Elle apparait de façon brutale, comme à la suite d'un « faux mouvement » (ramasser un vêtement sans plier les genoux), d'un effort trop important, ou d'une mauvaise position prolongée. Elle se caractérise par une sensation de blocage lombaire. Il apparait alors un spasme, reflex de protection des muscles de la région lombaire. La douleur lombaire est intense, peut irradier dans la fesse ou la cuisse.

Pour l'ostéopathe, la lombalgie ou le lumbago peut avoir différentes causes :

  • Traumatiques : chutes, accidents, efforts violents.
  • Mécaniques : dysfonctions articulaires, soit directement de la région lombaire, soit d'une dysfonction à distance. Car la région lombaire est une zone d'adaptation.
  • Viscérales : dues à un déficit de mobilité ou de motilité d'un organe.
  • Discale : atteinte du disque lombaire (protrusion ou hernie discale)
  • Pathologies : rhumatismales, viscérale, uro-gynécologique.

Sciatique

c'est une souffrance du nerf sciatique. La douleur suit le trajet radiculaire précis du nerf dans la fesse ou la cuisse et est accompagnée de signes neurologiques, comme une diminution de la sensibilité, une diminution de la force et une diminution des réflexes.

Sciatalgie

ce sont des atteintes, très fréquentes, articulaires, ligamentaires ou musculaires de la région lombo-sacrée qui vont s'exprimer avec des douleurs référées, telles que des irradiations dans la cuisse ou dans la fesse. Il n'y a pas de trajet nerveux véritable, pas de diminution de la force musculaire. Ces atteintes augmentent avec l'âge, le stress, une ergonomie mal adaptée, mauvaise hygiène de vie, position prolongée (station assise), sédentarité excessive.

Tendinites

Qu’est ce qu’un tendon ?

Le tendon est une structure anatomique, sorte de corde fibreuse, reliant la partie terminale d’un muscle à un os, et ceci à chaque extrémités du muscle. Ces tendons sont soumis à de fortes contraintes mécaniques (frottements, vibrations) que ce soit au quotidien à travers des mouvements répétitifs ou lors de l’activité sportive.

Qu’est ce que la Tendinite?

La tendinite est tout simplement l’inflammation d’un tendon. Elle entraine une douleur variable selon l’étendue de l’inflammation et la zone touchée.

Elle peut atteindre tout les tendons du corps, et peut aller d’une simple gène à un handicap très important, faisant cesser toute activité et entrainant d’intenses douleurs.

Les tendinites les plus fréquentes se retrouvent au niveau de l’épaule, sur les tendons des muscles de la coiffe des rotateurs. Les plus touchés étant les tendons des muscles sus et sous épineux. Au niveau du coude, épitrochleite, épicondylite (golf elbow, tennis elbow) ou du poignet. Elles peuvent atteindre d’autres zones comme le pubis et la fameuse pubalgie touchant beaucoup les joueurs de foot , ou le tendon d’Achille etc…

Origine des Tendinopathies ?

Mécanique :
La perte d’alignement du tendon par rapport à ses insertions osseuses proximales et distales ou toute modification de la position des os sont susceptibles de modifier la direction des tendons et donc de provoquer leur inflammation. L’ostéopathe peut dans cette situation remédier au problème en replaçant les surfaces articulaires ayant perdu leur mobilité ou sorties de leur axes normaux.
Les frottements répétitifs, la sur-sollicitation qu’ils soient l’effet d’une activité sportive intensive, ou de gestes quotidiens (travail, hobbies, bricolage) sont les 1 ers pourvoyeurs de tendinites.
Les tendinopathies font parties des TMS (troubles musculo squelettique) qui se retrouvent fréquemment en entreprises.

Déséquilibre hydrique et alimentaire :
Une mauvaise hydratation et une alimentation trop riche en protéine (viande rouge), ou les aliments ayant une tendance à l’acidification de l’organisme peuvent être aussi à l’origine de tendinopathies.

Iatrogène :
Certains médicaments pris en excès ou de manière non adaptés peuvent fragilisés les tendons, notamment les Corticoïdes.
La physiopathologie est généralement complexe et multi-factorielle associant souvent plusieurs des causes citées ci-dessus.

Comment se prévenir de la tendinite ?

Si le diagnostic de tendinite est assez simple à réaliser , une tendinite peut se révéler coriace et résister aux traitements.

Le plus simple reste encore d’éviter sa survenue en respectant plusieurs éléments :

  • Une hygiène de vie, en pratiquant une activité sportive régulière et adaptée en insistant sur l’échauffement musculo-tendineux, un effort progressif et des étirements en fin de séance.
  • Une alimentation saine, équilibrée, et variée.
  • une hydratation abondante.

Comment votre Ostéopathe peut intervenir sur la tendinite ?

L’osteopathie est une thérapie très efficace lorsque l’étiologie est la modification des axes physiologiques des tendons et c’est l’étiologie la plus fréquente. Les résultats sur des tendinites récentes sont souvent immédiats et évitent la constitution de fibrose articulaire qui limite de manière permanente les mouvements de l’articulation.

Chaque élément osseux sera l’objet d’un diagnostic positionnel et d’une étude d’amplitude de mouvement. Toutes les anomalies seront corrigées par manipulations appropriées. A la fin du traitement ostéopathique les douleurs devront être nettement diminuées et l’amplitude des mouvements devra se normaliser.

Obstétrique

Femme enceinte

La femme enceinte va subir de nombreuses transformations au cours de sa grossesse. Il subit des modifications afin de laisser au bébé toute la place qui lui est nécessaire à son développement. Il est fréquent, que des troubles fonctionnels, tels que des douleurs vertébrales (sciatalgie, cruralgie), des problèmes digestifs (nausée, vomissement, constipation, digestion difficile), des sensations de pesanteur apparaissent.

Ces modifications vont causer 2 grands types de désagréments sur le corps de la future maman; des problèmes viscéraux et des problèmes posturaux.

D’un point de vu viscéral :
le fœtus en se développant va parfois comprimer certaines structures (vessie, diaphragme, colon …) et en contraindre d’autres à s’étirer (ligaments du petit bassin, ligaments du tubes digestif …)

D’un point de vue postural :
au cours de la grossesse, la maman adapte sa posture afin de soulager les tensions qu’elle ressent. Ces tensions sont principalement du au poids du bébé grandissant, qui la tracte vers l’avant, déplaçant son centre de gravité et l’invitant à modifier sa façon de se tenir pour ne pas perdre son équilibre.

Quand consulter ? :

  • Nausée, vomissement, constipation, ballonnement, digestion difficile...
  • Douleur lombaire, coccygienne, sciatalgie, cruralgie...
  • Remontées acides, brûlure derrière le sternum...
  • Stress, fatigue...
  • Trouble du sommeil
  • Sensation d'oppression thoracique
  • Trouble de la circulation: jambes lourdes, maux de tête, hémorroïdes

Si ces symptomes sont typiques de la grossesse elles ne sont pas une fatalité pour autant.

L'ostéopathie pourra intervenir en permettant entre autre de de mieux gérer le stress, d'améliorer les fonctions respiratoires, la relation mère-enfant et les troubles circulatoires.

Elle est aussi recommandée comme préparation à l'accouchement, elle aura pour but d'optimiser la mobilité du bassin et des structures environnantes, primordiale pour le jour J!

De même, certains troubles ne pourront être soulagés au cours de la grossesse mais ne disparaîtront pas forcement apres l’accouchement. Ainsi l’ostéopathe agira dès la fin de grossesse pour rétablir ces désagréments, en complément de la rééducation périnéale effectuée par votre kinésithérapeute ou sage-femme.

Toute les précautions seront prises pendant la séance pour garantir la santée de bébé et de maman. Des techniques spécifiques et adaptées seront utilisées afin de soulager en toute sécurité la patiente. Evidemment, une consultation d'ostéopathie ne se substitue pas à un suivi régulier et sérieux effectué par un gynécologue-obstétricien comme il est de mise dans le cadre de toute grossesse.

Nourrisson

Pourquoi faire consulter bébé ?
Le développement intra utérin, ainsi que la naissance font subir à votre bébé de fortes pressions sur ses structures, et ll’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes. Il nécessite parfois l’emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs. Ces troubles sont assez fréquents et on ne pense pas souvent à les rattacher au « traumatisme » de la naissance.

De même le passage d’une position tres confortable dans le ventre de maman, à la position horizontale du lit, de la table à langer ou du landau peut avoir des conséquences sur ses structures et ainsi provoquer des disfonctions structurelles (torticoli, deformation du crâne …) viscérales (régurgitations, coliques…) et faciales. Une recherche de la position qu’occupait bébé dans le ventre de maman permettra de corriger certaines dysfonctions et permettra à bébé de mieux s’adapter à son nouvel environnement.

Quels sont les troubles les plus fréquents ?
Déformation crânienne : Ces déformations peuvent être dues aux instruments utilisés durant l'accouchement (spatules, ventouses, forceps.) ; un passage difficile du nourrisson dans le détroit inférieur du bassin de la maman ; un manque de mobilité de la tête en rotation droite ou gauche, ce qui entraine un aplatissement du crâne du côté de la position de confort.

Coliques du nourrisson : Les coliques sont des douleurs abdominales, pouvant être dues à des problèmes de digestion du bébé, elles arrivent souvent entre les repas. Le bébé pleur, se tortille et il a beaucoup de gaz.

Régurgitations : Ce sont des reflux gastriques plus ou moins importants, surtout pendant les premiers mois de la vie. Ils s'atténuent après l'âge de 6 mois. Ils peuvent être dus à une immaturité du système digestif, n'ayant aucunes incidences sur la courbe de poids ni sur l'appétit du bébé.

Torticolis du nourrisson : C'est une difficulté à tourner la tête. Le bébé va se mettre dans une position de confort, en tournant plus souvent la tête d'un côté que de l'autre (en position couché, ou pendant la prise du biberon ou de la tétée). Cela peut être dû à des petites dysfonctions qui ont eu lieu lors de l'accouchement (accouchement difficile, long, avec spatule, ventouse, forceps.).

Troubles ORL chroniques du nourrisson : Les troubles ORL, chez les nourrissons sont très fréquents jusqu'à l'âge de 3 ans. Ils sont gênants et douloureux pour le bébé. Quels sont-ils : rhume, otite, bronchite, bronchiolite.

Hypernervosité, pleurs, difficulté à dormir.

Quels sont les bénéfices de l’ostéopathie pour les bébés?
Le but d’une consultation ostéopathique chez le nouveau né et le bébé est de rétablir un équilibre et enlever les tensions et les troubles fonctionnels qui ont pu apparaître lors de la grossesse et de l’accouchement. Notre rôle est avant tout d’offrir un confort au bébé, un corps bien équilibré et détendu.

Enfant

Le poids du cartable, une mauvaise posture à l'école, des traumatismes liés à l'activité sportive ou à la cour de récréation peuvent perturber l'équilibre général de l'enfant. Ces perturbations vont entraîner des dysfonctions ou des douleurs. De même, le pouce dans la bouche, le port d'un appareil dentaire, entraînent un déséquilibre de la fonction crânienne et peut par la suite entraîner des troubles posturaux. L'enfant peut alors présenter, des troubles de la concentration, sommeil difficile, migraine, irritabilité...

Quand consulter un Ostéopathe ?

  • Douleurs de dos, scoliose, attitude scoliotique...
  • Après un traumatisme : entorses, fractures, chutes...
  • Troubles du développement psychomoteur
  • Port d'un appareil dentaire, extraction dentaire/ après succion du pouce...
  • Problèmes ORL chronique : angines, otites, sinusites...
  • Problèmes digestifs : ballonnements, constipations...
  • Difficulté de concentration à l'école
  • Trouble de l'humeur, hyperactivité, excitation
  • Pour le suivi d'une activité sportive

La consultation ostéopathique se passera en 3 temps : interrogatoire, diagnostique ostéopathique et traitement ostéopathique. Toutes les techniques utilisées seront adaptées à l'enfant, à sa souplesse, à sa croissance et ne seront jamais douloureuses.

Ostéopathie pour les Seniors

L’âge ne doit pas vous faire renoncer à faire appel à l'ostéopathie. Bien au contraire !

Le corps évolue, se modifie au fil des ans : sa structure osseuse, ses articulations, ses muscles et ligaments, ses cartilages. Les uns perdent de leur élasticité, les autres s’usent ou s’amenuisent. Cette évolution physiologique, à l’origine de difficultés motrices et de douleurs articulaires, peut être aggravée pour le senior en particulier, par un manque d’exercice physique, une vie sédentaire, une alimentation déséquilibrée voire carencée, le stress, le manque de sommeil, etc. Les gestes simples de la vie quotidienne peuvent alors devenir difficiles à réaliser.

Le maintien d’un bon équilibre postural est un véritable enjeu auquel le senior doit faire face. Pour se maintenir il faut s’entretenir. Et l’ostéopathie est un formidable moyen de prévenir le vieillissement avec des effets durables, pour peu que l’on prenne l’habitude de consulter un ostéopathe régulièrement.

L’ostéopathie pour le senior est une approche douce et prudente qui ne force jamais les articulations et optimise les forces vives de l’organisme.

L’ostéopathe, après un temps d’interrogation et d’écoute attentive de son patient, effectue un examen palpatoire approfondi du corps dans sa globalité ce qui lui permet d’établir un diagnostic et de traiter les dysfonctions de façon individualisée. Les techniques adaptées qu’utilise l’ostéopathe permettent de restaurer la mobilité des articulations et d’assurer une meilleure irrigation des tissus. Par sa pratique analytique, l’ostéopathe va permettre, de stabiliser, de ralentir et d’améliorer la gêne fonctionnelle du sénior.

L’ostéopathe intervient surtout afin d’anticiper l’invalidité et l’impotence, et de retarder le vieillissement et la dépendance.

L’ostéopathie vous aide à entretenir vos capacités physiques, permettant ainsi le maintien de votre activité et de votre autonomie, ce qui favorisera votre confort de vie.

L’ostéopathe possède un grand nombre de techniques adaptées au sénior afin de leur apporter un bien-être mérité.

Gynécologie

Si l'on consulte facilement son ostéopathe pour des douleurs du dos, beaucoup de personnes ignorent que nombreux troubles gynécologiques ou urinaires peuvent trouver leur salut dans l'ostéopathie. L'éventail est large.

Les Douleurs de Règles

Au Moment des règles, le volume et le poids de l'utérus augmentent, il en résulte que celui-ci se met à tirer sur ses systèmes d'attache (ligaments qui le relient au bassin). Si ces ligaments présentent des tensions ou si le bassin n'est pas libre, la transmission des contraintes ne se fera pas de façon optimale et cela occasionnera des douleurs de dos ou des douleurs de ventre importantes. Bien que fréquentes, ces douleurs ne sont pas normales et peuvent être traitées par la libération des structures en "lésion".

Les douleurs Pelvi-Perineales

Ce sont des douleurs très fréquentes, qui atteignent aussi bien l'homme que la femme. Elles sont situées au niveau du périné antérieur ou postérieur.

On retrouve différents types :

  • dyspareunies: douleurs vaginales ressenties lors du rapport sexuel, pouvant aller jusqu'à l'impossibilité de celui-ci.
  • vulvodynies: douleurs de la vulve caractérisée par des sensations de brulure ou d'aiguilles ainsi que la sensation d'avoir la vulve a vif.
  • douleurs spontanées ou provoquées du périnée, sensation de pesanteur.

Les causes peuvent être :

  • psychologiques, mais elles sont rarement seules en cause.
  • médicales: endométriose, infections,mycoses, secondaire a un traitement laser, atrophie des muqueuses...
  • mécaniques : contracture musculaire, chute sur le coccyx, accouchement, adhérences cicatricielles, épisiotomie.
  • neurologique : un dérangement inter vertébral mineur pourra entrainer une irritation d'un nerf, donnant des douleurs projetées dans des territoires bien définis.

Ainsi par exemple, une irritation des racines L4 L5 pourra donner des douleurs coccygiennes, et celle de S2 S3 S4 (nerf pudendal) donnera des contractures des muscles du périné, des douleurs vaginales ou anales.

Douleurs du Coccyx, Coccygodynies

les douleurs du coccyx, spontanées ou provoquées par le passage à la position assise et augmentée par la station assise prolongée. On retrouve souvent un contexte de chute sur le coccyx, même ancienne, mais pas forcément. Elles peuvent également apparaitre après un accouchement.

Les Troubles Urinaires

Une fois que toute cause organique est éliminée (diagnostique médical), nombreux troubles urinaires peuvent être traites en ostéopathie.

Parmi eux:

  • Imperiosité urinaires et pollakiurie: envie soudaine et urgente d'uriner. Les besoins sont fréquemment ressentis, jusqu'à 10 fois par jour, et les mictions sont le plus souvent de petits volumes.
  • Infections urinaires à répétition.

Prise en charge Ostéopathique

Le rôle de l'ostéopathe sera de d'identifier la structure en souffrance, et d'en comprendre le mécanisme lésionnel.

Ainsi il sera amené, en fonction des éléments concernés à:

  • obtenir un relâchement musculaire ou ligamentaires.
  • récupérer la mobilité du coccyx ou du bassin.
  • rétablir les perturbations vertébrales responsables des contractures musculaires ou des douleurs projetées.
  • rééquilibrer la personne dans l'intégralité de sa posture.

Maux de Tête

Céphalées

Les maux de tête touchent environ 12 % de la population française. Cette pathologie est la plupart du temps très handicapante. L'ostéopathie est une thérapie alternative, naturelle et souvent très efficace pour lutter contre ce mal. Le but au cabinet est de trouver leur origine et comment l'ostéopathe va les traiter.

Les différents types de migraine, céphalées ou maux de tête ?

Il faut différencier les migraines, les névralgies de Arnold, des céphalées de tensions.

Les migraines sont des douleurs pulsatiles de la tête touchant la plupart du temps un L'ostéopathie va permettre également de mieux gérer le stress, d'améliorer les fonctions respiratoires, la relation mère-enfant et les troubles circulatoires. Un traitement ostéopathique avec des techniques douces, n'est ni dangereux, ni nocif pour le future bébé, car ce traitement est adapté et spécifique à la femme enceinte. Une séance ostéopathique de préparation à l'accouchement est recommandée, elle aura pour but d'optimiser la mobilité du bassin et des structures environnantes, primordiale pour le jour J!

Quand consulter ? :

  • Nausée, vomissement, constipation, ballonnement, digestion difficile...
  • Douleur lombaire, coccygienne, sciatalgie, cruralgie...
  • Remontées acides, brûlure derrière le sternum...
  • Stress, fatigue...
  • Trouble du sommeil.
  • Sensation d'oppression thoracique.
  • Trouble de la circulation: jambes lourdes, maux de tête, hémorroïdes.

Elles sont d'intensité variable selon les individus et de fréquence différente, de une à plusieurs fois par semaine pour certaines personnes. Il existe plusieurs types de migraine, avec au sans aura. Dans le premier cas, le patient va ressentir des signes avant-coureurs des maux de tête comme une fatigue visuelle, hypersensibilité à la lumière ou au bruit ainsi que des nausées ou vomissements. Dans une migraine sans aura, la douleur s'installera sans signe avant-coureur.

Les céphalées de tensions sont des douleur non pulsatile, souvent chronique, en casque, avec une sensation d'étau. La cause est la plupart du temps liés au stress.

Les névralgies de Arnold sont des douleurs partant de la base du crâne et contournant l’oreille jusqu’à l’oeil. La cause est la plupart du temps un dérangement cervical (C1 C2).

L'ostéopathe, grâce à un interrogatoire approfondi sera en mesure de déterminer quelle type de maux de tête présente le patient.

Les causes des maux de tête pour l'ostéopathe.

Pour l'ostéopathe et les médecins, les migraines sont dues à un mauvais retour veineux du crane ou un une dilatation trop intense des vaisseaux sanguins enveloppant le cerveau. 95 % du sang veineux passe par un petit trou entre l'occiput et le temporale appelé le trou déchiré postérieur

Les céphalées d'origines cervicales peuvent être liées à un stress important, une dysfonction ostéopathique vertébrale cervicale liée à un choc sur la tête ou à un coup du lapin (accident de voiture, wiplash) ou tout simplement un problème postural. Ceci va favoriser l'apparition de contraction musculaire provoquant une raideur importante de la nuque ayant comme effet de refermer le trou déchiré postérieur, entrainant un mauvais drainage du cerveau et donc des maux de tête.

Les céphalées d'origine viscérale vont entrainer une mauvaise digestion ainsi qu'une mauvaise purification du sang par le foie. Ainsi, un repas un peu trop gras ou arrosé sur un terrain sensible pourra entrainer des migraines. Certaines femmes vont déclencher des migraines pendant leurs règles, l'origine sera alors hormonale.

Le traitement ostéopathique du mal de tête.

Grace à un interrogatoire complet et à des tests spécifiques, l'ostéopathe va pouvoir déterminer de quel type de migraine le patient souffre et d'où elle trouve son origine. Il pourra alors proposer un traitement spécifique au patient. L'ostéopathe, va libérer toutes les dysfonctions présentes afin de rééquilibrer et ré harmoniser le corps dans son ensemble. Il va choisir les techniques les plus appropriées pour chaque patient. L'ostéopathe va effectuer un traitement crânien dans le but de redonner de la mobilité à certains os ou de détendre certaines structures comme les membranes et faciliter l'ouverture du trou déchiré postérieur. L'ostéopathe pourra aussi utiliser des techniques dites « viscérales » afin de libérer les tensions de l'abdomen, facilité la digestion et la détoxification du sang via le foie. Le traitement ostéopathique restant toujours global, toutes les sphères sont abordées.

En règle générale, il faut compter entre une et trois séances d'ostéopathie pour avoir un effet bénéfique et prolongé sur les maux de tête. Ne pas oublier que la plupart des mutuelles remboursent, entièrement ou partiellement vos séances.

Sport

Que l’on fasse de l’activité pour l’entretient ou pour la performance, Le sportif cherchera à cultiver son corps, et l’ostéopathe sera la pour le soigner si besoin. L'ostéopathe est un artisan de la réussite du sportif, auquel il permet d'approcher ses capacités maximales et d'adopter une attitude responsable vis à vis de son corps? L'ostéopathie est un moyen thérapeutique efficace pour améliorer les performances, le rendement du geste sportif (capacités respiratoires, puissance, souplesse articulaire...) et permet une meilleure récupération après l'effort. Le sportif utilisera donc les services de l’ostéopathe dans un but préventif et pour une action curative.

Quand consulter un ostéopathe en préventif ?

Une séance d’ostéopathie dans la semaine précédant une compétition vous permettra de préparer l’épreuve dans les meilleures conditions. L’ostéopathie vous permettra d’améliorer vos performances. Après un traumatisme, l’ostéopathe rééquilibrera et harmonisera l'ensemble du corps. Le préventif est important chez le sportif pour éviter certaines blessures.

Quand consulter un ostéopathe en curatif ?

Consultez l’ostéopathe en cas de Traumatismes, douleurs articulaires, musculaires et tendineuses comme le tennis elbow ou le golf elbow. Nous sommes également très efficaces dans les Pubalgies qui touchent fréquemment les footballeurs. Les, talalgies, périarthrites et épicondylites? Si vous étés victimes de cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, sciatalgies ou cruralgies? Si vous rencontrez des situations de stress, maux de tête, vertiges...? En cas de Mauvaise récupération entre les épreuves l’ostéopathe va faciliter l’evacuation des toxines réduisant ainsi l’apparition de courbatures et de fatigues musculaires.